samedi 5 mai 2018 à 11h

Signature du dernier livre de Philippe Ward

Philippe Ward a plongé tout jeune dans la littérature de l'imaginaire comme lecteur puis comme auteur. Avec ce nouveau polar il s'attaque au mythe de l'ours.

Dans de nombreuses civilisations, l'ours est soit l'ancêtre de l'homme, soit un homme sauvage, soit encore un dieu ! …

Après dix années passées à Paris, Arnaud revient vivre à Raynat, village pyrénéen moribond. Il retrouve avec émotion Berthe Galy, une vieille femme malade qui a aidé sa grand‐mère à l'élever après la mort de ses parents et Cathy, une amie d'enfance qu'un accident a rendu aveugle. Son retour coïncide avec l'apparition d'un mystérieux ours qui ne se contente bientôt plus de massacrer des moutons et s'attaque aux hommes.

Deux bras puissants se refermèrent sur lui. La terreur disparut aussitôt, il se sentit enveloppé par une fourrure douce et soyeuse qui réchauffa son corps. Sa dernière pensée fut pour le simple mot que venait de prononcer l'ombre, un mot qu'il n'avait jamais entendu et pourtant qu'il connaissait : Artahe !

Ce roman est l'histoire d'un ours, celle d'Artahe le Dieu‐ours.

L'AUTEUR

Philippe Ward est né à Bordeaux en 1958. Il est revenu vivre sur la Terre de ces ancêtres : l'Ariège. Il aime regarder les vieux films, lire et voyager aussi bien dans les Pyrénées que dans le monde. En 2000 il rencontre Sylvie Miller et c'est le début de leur collaboration : plusieurs nouvelles dans le recueil Noir Duo (Rivière Blanche), un roman Le Chant de Montségur (Cylibris) et une série uchronique qui conte les aventures d'un détective dans l'Egypte des années trente (4 volumes aux éditions Critic). Philippe Ward continue aussi d'écrire en solo. On lui doit trois romans policiers, Meurtre à Aimé Giral, Dans l'antre des dragons (Mare Nostrum), Danse avec le taureau (Wartberg), un roman fantastique 16 rue du repos (Rivière Blanche) et sous son vrai nom Philippe Laguerre un thriller Manhattan Marilyn (Critic).

Lien : https://ariege.demosphere.net/rv/10286
Source : http://www.relaisdepoche.org/
Source : message reçu le 15 avril 17h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir