samedi 12 mai 2018 à 11h

Signature du livre de Sophie Perret

Le long chemin de Safietou Dieye

De la toute première ligne jusqu'au dernier mot de son récit, Sophie Perret démontre qu'elle est une femme de combats. « Ne jamais baisser les bras » et « Arracher son bien être » sont ses deux leitmotivs. Elle les a incessamment mis en pratique au Sénégal, son berceau, et jusqu'à aujourd'hui dans sa vie en France, en Bourgogne, dans la Nièvre. Sophie s'est battue pour elle, pour se sortir d'une spirale qui, dès son enfance, aurait pu faire chavirer sa vie ; elle s'est ancrée dans un combat pour prouver qu'au Sénégal une femme a toutes les qualités requises dans des fonctions d'enseignante, puis de directrice d'école (alors que la grande majorité des postes était l'apanage des hommes) ; elle s'est mobilisée sans compter pour que ses élèves, filles et garçons, aient les mêmes chances dans la vie ; elle a fédéré des centaines de personnes, par le biais d'associations, pour que son école de Kébémer, Mbaye Fatma Kébé, devienne l'exemple d'une parfaite coopération, d'une belle amitié franco-suèdo-sénégalaise dont l'écriture se poursuit aujourd'hui. On ne peut pas rester insensible à ce récit qui donne des clés pour comprendre la vie là-bas, tout en suivant le chemin parcouru par Safiétou l'enfant donnée, par la jeune femme, l'institutrice, la maman ; et désormais, la Franco-Sénégalaise plongée dans l'univers de la danse country tout en cultivant toujours ses liens avec son pays et son école.

Jean-François PERRET

Lien : https://ariege.demosphere.net/rv/10287
Source : http://www.relaisdepoche.org/
Source : message reçu le 15 avril 17h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir