dimanche 9 décembre 2018 à 16h

Concert ZAHIR, quatre Sax au top

Tour à tour virtuose, élégant et émouvant, le saxophone se révèle un instrument particulièrement polyvalent au service d'un répertoire très inventif et étonnamment riche. Son caractère vocal, souple et extrêmement riche harmoniquement permet une multitude de couleurs qui s'adaptent très bien aux différents styles, surtout lorsque dialoguent les quatre saxophones du jeune Quatuor ZAHIR : Guillaume Berceau, soprano ; Sandro Compagnon, alto ; Florent Louman, ténor; Joakim Ciesla, baryton.

Vainqueur du prestigieux Concours International de musique de chambre d'Osaka 2017, qui lui assure une reconnaissance sur la scène internationale, ce quatuor, né en 2015, suscite l'admiration de ses maîtres - « Une foi commune dans un répertoire de grande qualité, une concentration et un sens de la scène exemplaires ont propulsé ce jeune quatuor parmi les meilleurs du monde.» (Claude Delangle, saxophoniste, soliste international, professeur au CNSMD de Paris.) « Une vision originale et ambitieuse du quatuor de saxophones dont l'improvisation vient renforcer la liberté, la créativité. » (Thierry Escaich - organiste, compositeur, professeur au CNSMPD), et l'enthousiasme de la profession : « Chacun des membres du quatuor est remarquable d'intelligence musicale et de connaissance approfondie de son instrument ce qui donne au quatuor une homogénéité sonore, un legato … je suis FAN absolue! » (Gaëlle Le Gallic - Productrice à France Musique.)

Soutenu par la fondation Mécénat Musical Société Générale et l'association Jeunes Talents, le Quatuor Zahir est également lauréat du Concours européen Musique d'Ensemble - FNAPEC en 2016 et parrainé par Jean-François Zygel après son passage sur France2 dans l'émission « La Boîte à Musique ».

C'est le partage d'une même sensibilité, d'une exigence aiguë et le désir de renouveler le paysage musical qui unit cet ensemble. En revisitant le répertoire original- Pierné, Glazounov, Iturralde, Escaich - ou à travers de nombreuses adaptations jubilatoires de Borodine, Bernstein, Piazzolla… ces musiciens font montre d'une créativité et d'une facilité étourdissantes. On admire leur art du jeu collectif qui dévoile, à travers une palette sonore fouillée, une personnalité musicale unique. Déjà très présent sur la scène internationale, ce quatuor d'excellence qui révolutionne le genre et produit des miracles sonores dont peu peuvent se prévaloir, s'offre au public ariégeois. Quel privilège!...

Lien : https://ariege.demosphere.net/rv/10989
Source : message reçu le 17 novembre 12h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir