jeudi 6 décembre 2012 à 20h30

Saverdun Projection "Tous cobayes" suivie d'un débat

Le programme est en train de se mettre en place:

-projection à 20h30

- après le film, à 22h30, débat en présence du réalisateur Jean Paul Jaud

Sommes-nous tous des cobayes ?
Comment se fait-il que les OGM agricoles soient dans les champs et dans les assiettes alors qu'ils n'ont été testés que pendant trois mois sur des rats ?

Comment se fait-il que l'énergie nucléaire soit toujours l'énergie du futur alors que les hommes ont vécu Tchernobyl et Fukushima ?

Les conclusions seraient-elles accablantes?
Pour son troisième film, Jean-Paul Jaud a donné la parole aux agriculteurs japonais de Fukushima, Sénégalais ou Français, aux scientifiques, aux politiques ou aux militants. Autant de personnes qui s'expriment librement sur ces deux problématiques majeures, les OGM et le nucléaire.

Philippe Torreton dans le rôle du narrateur.

L'écologie avant tout

Écologiste convaincu, Jean-Paul Jaud n'en est pas à son coup d'essai, puisque Tous cobayes ? est son troisième film sur le sujet. Il avait déjà réalisé Nos enfants nous accuseront (2008) et Severn, la voix de nos enfants (2009) afin d'alerter l'opinion publique. Le documentariste déclare avoir été sensibilisé à l'écologie dès son plus jeune âge, alors qu'il passait ses vacances dans la ferme de son grand-père. Il ajoute : "Ma fibre écolo s'est surtout développée à la naissance de notre fille, aux lendemains de Tchernobyl. Le nucléaire a ainsi été un des éléments déclencheurs de ma prise de conscience environnementale."

Un doc tourné dans le plus grand secret

En raison des révélations "choc" que fait le documentaire sur les OGM, le cinéaste Jean-Paul Jaud a travaillé dans le secret le plus absolu, gardant le silence sur l'étude scientifique menée par le Professeur Séralini, qui a lui-même pris d'énormes risques en se procurant clandestinement des échantillons de maïs transgénique. Plusieurs individus ont par ailleurs requis l'anonymat après avoir fourni des informations. Face à l'omerta qui pèse sur le sujet, le documentaire a donc été tourné dans la plus grande discrétion. Pour preuve : le réalisateur et le biologiste ont tenu à communiquer avec prudence, sans même s'échanger aucun mail ni aucun coup de téléphone afin d'éviter au maximum les ennuis éventuels. Et les mesures de sécurité ne se sont pas arrêtées là ! Chaque soir, les rushes de la journée étaient mis à l'abri dans... un coffre fort !

Tous mobilisés

Sur la planète people, l'écologie semble être une source de préoccupation importante : Jean-Paul Jaud n'est en effet pas le seul à alerter l'opinion ! On peut ainsi citer l'engagement de longue date de Leonardo DiCaprio qui a d'ailleurs coécrit La 11e Heure, le dernier virage sur le sujet, mais aussi celui de Jessica Alba, qui s'est récemment lancée dans le commerce bio, sans oublier les indétrônables Nicolas Hulot ou encore Yann Arthus-Bertrand.

Le cinéma japonais, un cinéma écolo !

Le cinéaste, passionné par le Japon, trouve beaucoup de résonances entre le cinéma japonais et la cause environnementaliste. Selon lui, Rêves d'Akira Kurosawa aborde une multitude de sujets environnementaux comme le nucléaire et le respect de la biodiversité, tout comme Les Sept Samouraïs, qui met en scène un village paysan luttant contre des bandits qui pillent leurs récoltes de riz et ravagent régulièrement le village.

Mauvais timing

Au départ, Jean-Paul Jaud tenait à ce que Tous Cobayes ? soit prêt à sortir sur les écrans avant l'élection présidentielle de mai 2012, mais c'est finalement trois mois plus tard que son film a pu voir le jour.

Lien : https://ariege.demosphere.net/rv/2783

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir